Un homme paralysé a conçu un vélo de montagne pour les personnes à mobilité réduite, leur permettant de monter et descendre des terrains accidentés où ils ne pouvaient pas aller auparavant.

Tout a commencé il y a près de 25 ans, lorsque Christian Bagg faisait du snowboard dans le parc national de Banff, au Canada, et qu’il est tombé et s’est cassé le dos.

« J’ai su dès que j’ai touché le sol que c’était ça », a déclaré Bagg, 45 ans, à CNN. « Je ne me souviens pas avoir eu un seul moment où j’ai pensé que je marcherais à nouveau. Quelque chose en moi savait que c’était fini. »

L’accident l’a laissé paralysé à partir de la taille, mais cela n’a pas empêché l’aventurier de remonter une montagne.

Des décennies après l’accident, Bagg a fondé Bowhead Corp, une société qui conçoit des vélos pour les personnes à mobilité réduite.

Ces vélos faits sur mesure permettent aux handicapés d’explorer des terrains accidentés, de gravir des montagnes et de sauter à des hauteurs impressionnantes.

Bagg a eu l’idée de créer cette entreprise en 2008, alors qu’il travaillait seul dans son sous-sol en tant que machiniste pour construire un vélo qui lui donnerait un sens de l’aventure quand il le voudrait, sans avoir besoin d’aide ni retenir personne.

Il s’était déjà construit un fauteuil roulant pour s’adapter à son grand cadre, un an après s’être cassé le dos, rapporte le magazine Riders West. Il n’a jamais eu l’intention de créer une entreprise, mais cela a changé lorsqu’un jeune de 14 ans atteint d’infirmité motrice cérébrale a voulu essayer son vélo.

« Je l’ai installée dans le vélo et je l’ai attachée à ses amis pour qu’ils puissent la tirer avec eux, et quatre heures plus tard, elle arrive au coin de la rue. Je ne l’avais pas vraiment entendue parler à ce moment-là, mais quand elle est arrivée chez sa mère, elle a dit : « Maman, c’était le plus beau jour de ma vie », a déclaré M. Bagg.

« Les émotions que j’ai ressenties en l’entendant dire cela ont été plus fortes que toutes les émotions que j’ai ressenties en faisant du vélo. C’est au moment où j’ai réalisé que cela ne devait pas être seulement pour moi », a-t-il ajouté.

En 2018, Bagg a créé la Bowhead Corp. et a commencé à concevoir des vélos pour les handicapés du monde entier.

Son vélo peut être personnalisé avec différents modèles pour répondre aux besoins physiques spécifiques des cyclistes.

Avec plus de 200 commandes déjà passées l’année prochaine, Bagg espère que son vélo permettra à ceux qui souffrent d’un handicap physique de se rendre aux endroits de leurs rêves ou de retourner dans des endroits qu’ils n’auraient peut-être jamais revus autrement.