Nigel Farage, journaliste au Telegraph, et un capitaine de bateau de pêche ont été témoins de l’escorte par la Marine française dans les eaux britanniques d’un bateau rempli de migrants qui vidaient les eaux et rentraient en France sans que les garde-côtes ou les forces frontalières britanniques soient en vue.

Mercredi, M. Farage a diffusé une courte vidéo détaillant comment il avait vu la marine française escorter un bateau rempli d’étrangers en situation irrégulière hors des eaux françaises vers le territoire britannique.

Jeudi, le chef du parti Brexit a révélé que non seulement la marine française avait suivi le bateau des migrants, mais qu’elle avait aussi largué un de ses propres semi-rigides – un bateau gonflable à coque rigide avec un moteur hors-bord – et s’était rendue au canot des migrants pour leur donner des gilets de sauvetage et de l’eau.

« Maintenant, ils sont à environ 200 mètres des eaux britanniques. Dès qu’ils [les migrants] auront franchi la ligne, le RIB français retournera au navire de guerre mère », a-t-il déclaré.

Ils « retournent à pleine vitesse au navire-mère. Il y a le RIB français. Ils ont fait leur travail, ils sont dans les eaux britanniques, ils ne sont plus sous la responsabilité de la France », a déclaré M. Farage.

M. Farage a ensuite salué le petit navire français, en lançant un appel sarcastique : « Merci beaucoup ! Très bien de votre part ! Nous vous sommes très reconnaissants ! »