vendredi 17 septembre 2021
Hollande bashing tu l’as bien mérité

Hollande bashing : « tu l’as bien mérité »

0

Entre deux overdoses de primaires à droite, on arrive tout de même à tomber sur quelques informations insolites, pour lesquelles on se dit « franchement, ils vont loin Le Gorafi ». Bah non, pas là en fait. Aujourd’hui, le Journal Du Dimanche nous offre un drôle d’article : de nombreuses célébrités s’élèvent contre le Hollande bashing. Difficile de passer à côté de ce « dénigrement permanent » tant la politique de notre Flamby national enchaine les catastrophes depuis bientôt 5 ans. Plutôt que de m’étaler à l’infini sur les nombreuses mesures impopulaires qui ont conduit à cet acharnement fort mérité selon moi (coucou la loi travail), je ne retiendrai que les deux seuls points positifs de ce quinquennat, à ma connaissance : le mariage pour tous et l’accès facilité et gratuit à l’IVG pour les mineures (on est encore loin du compte dans la réalité, mais c’est déjà ça).

Tout d’abord, qui sont donc ces fameuses personnalités qui tentent de sortir de l’oubli à travers cette pseudo revendication ultra bobo ? Catherine Deneuve, Benjamin Biolay, Gérard Darmon, Juliette Binoche, Sylvie Testud et bien d’autres. Soixante personnalités, ça fait quand même du monde. Si j’étais méchant, je les démonterais une à une, bien que j’éprouve un certain respect pour certaines d’entre elles, tant qu’elles ne se mêlent pas de politique, surtout pour dire des conneries. Je pense par exemple au médecin urgentiste Patrick Pelloux, dont les paroles au « Magazine de la santé » me plaisaient beaucoup, à l’inverse de celles pas vraiment de gauche qu’il a pu exprimer après les attentats de Charlie Hebdo…

Ce que je sais, c’est que de par leur qualité de personnalité, ces personnes (pour la plupart has been, disons le franchement…) n’ont pas subi la politique de François Hollande. Je reprends l’exemple de la loi travail, qui impactera des millions de salariés mais certainement pas la soixantaine de privilégiés qui défendent l’escroc sur son trône. Les salaires figés, les loyers exorbitants, la misère, la faim, tout cela se situe totalement hors du quotidien de nos stars du dimanche.

Pour défendre leur idole, elles n’hésitent pas à vanter « l’augmentation de nombre de policiers et de magistrats » (du sécuritaire en veux-tu, en voilà), ainsi que « le soutien à l’apprentissage » (c’est vraiment ce qui s’appelle vivre en-dehors du monde réel, quand on voit notamment comment le décrochage scolaire prolifère) ou encore « la retraite à 60 ans pour les carrières longues » (c’est-à-dire pour une minorité de salariés qui auront quand même bossé toute leur vie).

Résumons : en plus de n’avoir aucune légitimité pour ouvrir leur grande gueule, ces bobos viennent la ramener sur un sujet qu’ils ne connaissent apparemment pas du tout. Un minimum de décence aurait été de raisonner au-delà du simple « Hollande bashing » pour au moins proposer autre chose. Il va de soi qu’il serait trop ambitieux de demander à ces soixante élus du « star system » de pousser leur capacité de réflexion et d’action au maximum afin de se mobiliser contre ce gouvernement d’incapables, peut-être même en suggérant quelques vraies idées de gauche… C’est beau de rêver.